close back
zoom
FR

Scène érotique dans le temple de Shrinathji

Ecole de Nathdwara
Dessin au trait noir, rehauts de couleur et collage sur papier
Inde, Rajasthan, Nathdwara, Début du XXe siècle
Haut. Page : 25,5 Larg. Page : 21 cm
Provenance : Collection privée Française

Ce dessin atypique, utilisant des parties ombrées ainsi qu’un collage, fait référence au scandale sexuel de la secte de Vallabhacharya dont les prêtres furent accusés d’avoir des relations sexuelles avec les dévotes. Le dogme voulait que les femmes sans enfant appartenant à cette secte mettraient ainsi au monde des enfants d’essence Krishnaïte. Leurs maris étaient supposés montrer leur dévotion en offrant leur femme pour des relations sexuelles avec les prêtres de la secte.

Pour une explication sur les « orgies » des Vallabhachary, voir : Eliade M. (1975), Le Yoga, immortalité et liberté, Payot : Paris, p. 408, note VIII,2.

Pour le texte complet du procès « Maharaja Libel case », voir : wikipedia.org/Maharaj_Libel_Case et : archive.org/txt

EN

Erotic scene in Shri Nathji temple

Nathdwara school
Black line and collage with color on paper
India, Rajasthan, Nathdwara, Early 20th century
Height Page : 25,5 Width Page : 21 cm
Provenance: Private French collection

This unusual drawing using a collage element is refering to the sexual scandal called « the Maharaja Libel case » and the orgies of the Vallabacharya sect. Their priests were accused of having sexual liaisons with female followers. The dogma wanted the childless women belonging to this sect to thus give birth to children of Krishnaite essence. Men were expected to show their devotion by offering their wives for sexual relationships with the religious leaders.

For an explanation of the « orgies » of the Vallabacharya, see: Eliade M. (1975), Le Yoga, immortalité et liberté, Payot : Paris, p. 408, note VIII,2.

For the complete « Maharaja Libel case » see: wikipedia.org/Maharaj_Libel_Case and : archive.org/txt